Stiftung NAK-Humanitas
Neuapostolische Kirche Schweiz

Projets et Actualités

Accueil des enfants dans le camp de réfugiés de Za’atari
05.11.2014 / Zürich/Schweiz
Plus de 10 000 enfants ont perdu la vie dans les combats violents qui sévissent en Syrie et plus d’un million ont dû fuir. Dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie, les enfants trouvent un accueil et bénéficient d’un soutien psychologique.

Parmi les 80 230 réfugiés qui ont trouvé refuge dans le camp de Za’atari en Jordanie, 20,6 % sont des enfants de moins de 5 ans. Ce groupe d’âge qui est considéré comme particulièrement vulnérable est pourtant négligé lors des nombreuses interventions humanitaires.

Par l’intermédiaire des structures d’accueil connues sous le nom de Child Friendly Spaces, l’institution d’utilité publique Save the Children offre une prise en charge adaptée à l’âge des enfants, même à ceux qui ont moins de 5 ans. Il est absolument nécessaire de créer des espaces dans lesquels les enfants peuvent vivre une vie d’enfants, où ils peuvent jouer et disposer de l’appui psychosocial dont ils ont grandement besoin pour se remettre des situations effroyables qu’ils ont vécues. Les jardins d’enfants organisés par l’institution Save the Children sont les seuls de tout le camp de Za’atari en Jordanie. Trois endroits sont ainsi aménagés qui accueillent jusqu’à 2000 enfants de moins de 5 ans.

Tous les enfants qui fréquentent un des jardins d’enfants du camp de Za’atari ont droit à un casse-croûte correct. Chacun d’entre eux reçoit un fruit, un petit sandwich ou une part de gâteau et un jus de fruit qui leur sont distribués par les enseignants du jardin d’enfants. Pour la plupart d’entre eux, ces en-cas sont le seul petit déjeuner ou repas de la journée, car la plupart des enfants arrivent au jardin d’enfants le ventre vide. La distribution des repas dans le camp ne se fait que tous les quinze jours, de sorte que les familles sont obligées de s’organiser pour leur répartition.

La fondation NAK-Humanitas a fait don d’un montant de CHF 25 000.-- devant permettre à Save the Children de poursuivre cet important projet humanitaire.